Je joue avec des amis et mon ordinateur, dois-je m’inscrire dans un club d’échecs?

Beaucoup de personnes jouent aux échecs – et certaines de manière très régulière – sans pour autant avoir poussé la porte d’un club! Pour elles, le jeu d’échecs c’est avant tout un loisir : une partie à la maison en famille, avec un ami, ou encore au bureau avec les collègues. A force de jouer régulièrement certains joueurs occasionnels deviennent même assez forts, et nombreux sont ceux qui prennent du plaisir à jouer aux échecs ainsi, et qui ne ressentent pas le besoin de fréquenter un club.

Aussi, me permettrais-je de lister 4 bonnes raisons qu’il y a à rejoindre un club d’échecs :

  1. Evaluer son niveau. Il est très compliqué de savoir ce que vous valez aux échecs si vous ne vous mesurez pas à des joueurs réguliers et entraînés. En effet on ne peut véritablement évaluer son niveau si l’on se limite à des confrontations avec des petits groupes de connaissances, qui ne constituent pas un étalon fiable.
  2. Pour cette même raison, vos progrès seront limités. En effet, pour progresser il faut se mesurer à de nombreux joueurs d’échecs entraînés. Evidemment, il existe de petits clubs qui ne pourront pas vous être véritablement utiles dans cette démarche, mais le simple fait de pratiquer des parties officielles encadrées vous permettra tout de même de rencontrer des adversaires plus diversifiés et rendra votre jeu plus complet.
  3. Dans un club vous pratiquerez un jeu d’échecs sérieux, encadré et limité dans le temps avec une pendule face à un adversaire soucieux du résultat de la partie. En outre les parties d’échecs durent plusieurs heures, et il y a souvent des prix à la clés ou des avantages à remporter la partie. Il n’est pas seulement question de gloire!
  4. Rejoindre un club c’est avant tout rejoindre une communauté de gens qui partagent votre passion! En effet, en club vous rencontrerez d’autres passionnés du jeu avec qui vous échangerez vos connaissances. Il y aura toujours des joueurs plus expérimentés qui vous dispenseront des conseils pertinents. L’aspect social est non négligeable : combien d’amitiés se sont forgés entre les 4 murs d’un club d’échecs? Amitiés qui parfois durent toute une vie!

Je me souviens particulièrement d’une partie que j’ai jouée contre un ingénieur optimiste. Il jouait occasionnellement aux échecs avec des amis et de la famille et avait, selon ses propres dires, de bons résultats, s’estimant plutôt « bon ». C’était un garçon brillant qui avait monté son entreprise et embauché du personnel en codant un site de A à Z. J’ai reconnu ses qualités intellectuelles, notamment dans le calcul de variantes où il égalisait presque la force des joueurs de club les plus novices. Mais le fait est que mes connaissances dans l’ouverture, et ma compréhension de la position ont fait que j’ai très rapidement pris l’avantage et ai pu le convertir en quelques coups seulement, en jouant tous mes coups à tempo! Bluffé, il n’a pu que reconnaître ma supériorité. Autant dire que le réveil a été douloureux…

 

Pour l’ordinateur domestique c’est un peu la même chose… ce qui est déjà un facteur limitant, c’est d’affronter toujours le même adversaire. D’autant plus que les ordinateurs ont une façon de jouer très mécanique, beaucoup moins basée sur le jeu de position mais exclusivement axée sur le calcul machinal de variantes et une évaluation sommes toutes, sommaire de celles-ci. Encore une fois difficile d’évoluer dans ces conditions! De plus on apprend beaucoup moins en jouant contre un ordinateur  que contre un joueur humain qui développe de réelles idées au cours de ses parties. Enfin, le jeu cybernétique est très éloigné du jeu humain et le fait de jouer contre un ordinateur ne vous préparera aucunement à affronter des joueurs d’échecs sérieux…

Luc Pitallier

About The Author

lucpitallier

Bonjour à toutes et à tous et bienvenue dans cette section dans laquelle je vais parler un petit peu de moi. Je joue aux échecs depuis plusieurs années, j'ai appris le jeu quand j'avais 14 ans en club et j'ai été entraîné par un excellent coach. Aujourd'hui je gère ce blog et ma principale activité est le coaching aux échecs. Je rédige des articles et produis des vidéos sur la thématique du jeu d'échecs. J'ai également écrit un livre intitulé les plus belles idées du jeu d'échecs, en vente au format numérique et broché sur amazon.