Pourquoi faut-il surveiller le centre dans les ouvertures d’échecs

 

Cet article nécessite que vous ayez lu en préambule les articles suivants :
1)Le but de l’ouverture aux échecs

Pourquoi faut-il surveiller le centre dans les ouvertures d’échecs?

alesia

Aucun d’entre nous ne peut l’ignorer, le centre est la zone fondamentale de l’échiquier lors du début de partie. Il faut la contrôler soit directement avec des pions, soit indirectement avec des pièces, mais il est indispensable d’exercer un contrôle fort sur cette zone. Pourquoi est-ce si important de contrôler le centre aux échecs? Imaginez plutôt que vous vous situez sur un champ de bataille et que vous êtes un officier. Vous rechercherez pour vos hommes, en priorité, une zone qui contrôle toutes les autres, et si possible située en hauteur! C’est donc la colline centrale, juchée au creux des lignes centrales de communication, qui servira d’avant poste idéal pour vous préparer au combat. Le déploiement des troupes vers différents secteurs en sera ainsi facilité car vous contrôlerez les voies d’accès, et, étant situé au centre, vous pourrez facilement et rapidement accéder à n’importe quelle zone de combat! L’idée est la même si on la retranspose aux échecs. Voyons un cas pratique.

Ne ratez pas les nouveautés!

Vous souhaitez rester informé chaque semaine des nouveautés du site, alors inscrivez-vous ici afin d’être averti par mail! Et recevez des séries tactiques en bonus!

privacy Zéro spam, 100% confidentiel

 

La partie ci-dessous oppose Morphy à J. Carr et a été jouée à Birmingham en 1958 lors d’une simultanée. Morphy, de par son expérience, sait que le contrôle du centre est primordial dans l’ouverture aux échecs, et va démontrer à son adversaire – qui ne s’en préoccupe pas suffisamment – qu’il aurait mieux fait d’appliquer les grands principes!

[pgn]
[Event « Simultanée »]
[Site « Birmingham »]
[Date « 1858 »]
[White « Morphy, Paul »]
[Black « Carr, J »]
[Result « 1-0 »]
1. e4 h6 2. d4 a5{[pgndiagram] Les 2 derniers coups joués par les noirs n’exercent absolument aucune influence sur le centre, tandis que les blancs ont fait de l’occupation du centre leur priorité.} 3. Bd3 b6 4. Ne2 e6
5. O-O Ba6 6. c4 Nf6 7. e5{[pgndiagram] Le cavalier noir doit reculer car les cases centrales d5 et e4 sont contrôlées par les blancs!} Nh7 8. f4 Be7
9. Ng3 d5 10. Qg4 O-O 11. Nh5 {[pgndiagram] Les pièces de Morphy manoeuvrent aisément vers l’aile Roi en grande partie du fait de la rapidité de développement et au contrôle du centre!} g5 ({Pas} 11… g6 12. Bxg6 {Serait dévastateur!})
12. fxg5 hxg5 13. Bxh7+ Kh8 ({Les noirs perdent une pièce, mais après} 13… Kxh7 14. Nf6+ {Le mat ne prend que quelques coups, par ex:} 15… Bxf6 15. Rxf6 {et il n’y a aucune défense!})14. Nf6 dxc4 15. Bc2 Qxd4+ {Et les noirs donnent une pièce de plus afin d’échanger les dames.} 16. Qxd4 Bc5
17. Qxc5 bxc5 18. Bxg5 Nc6 19. Rf3 Kg7 20. Bh6+ Kxh6 21. Rh3+ Kg5 22. Rh5+ Kf4 23. Kf2 Rg8 24. g3+ Rxg3 25. hxg3#
1-0
[/pgn]

Luc Pitallier